Le point de retrait TLHP est fermé le samedi durant l'été (14, 21 et 28 Juillet, 04, 11, 18 et 25 Août). Réouverture du point de retrait TLHP le samedi à partir du 01 Septembre. Bonnes vacances à toutes et à tous !
  • Téléphone: 08.92.70.76.57
  • [email protected]
  • Actuellement chez TLHP
  • Boutique et standard téléphonique ouverts tous jours de 9h à 12h et de 14h à 17h, sauf les dimanches et jours fériés


Petit guide de l'audio DIY enceintes acoustiques

Cher visiteur, bonjour. Je suis Timotée, webmaster de ce site.


Souvent je suis derrière le clavier à répondre à toutes vos interrogations techniques, simples comme complexes. Beaucoup de ces questions ne nécessitent souvent pas de grandes compétences dans le domaine de la conception d'enceintes acoustiques. Face au nombre croissant de demande via le formulaire de contact du site, j'ai décidé de faire cette page pour vous guider dans vos démarches DIY. Cette page n'a pas pour vocation de me remplacer, elle sert simplement à "dégrossir" le travail pour les plus débutants d'entres vous. Comme on dit souvent, il faut optimiser son temps et tenter de s'attarder là où il y a de valeur ajoutée...


DIY, DoItYourself, fais le toi même...


Vous êtes en train de réfléchir sur l'idée de fabriquer vous même une paire d'enceintes acoustiques, un subwoofer, un système home cinéma 7.1 ou même des enceintes pour votre ordinateur, vous n'arrivez pas à vous décider, vous n'arrivez pas à trouver le bon compromis, vous bloqué sur un élément technique... n'hésitez pas à nous contacter. Cependant avant de nous écrire, s'il vous plaît, lisez ce qui suit.


Toutlehautparleur.com propose plusieurs centaines de références de haut-parleurs, un grand choix de kits d'enceintes, recone kits, amplis et modules, composants passifs, filtre prêt à l'emploi et accessoires pour la conception d'enceintes acoustiques de tous types. Seule votre imagination et votre budget vous limitent, les quelques lignes qui suivent ne sont pas à prendre comme référence mais seulement comme base/aide dans votre projet.


Votre système sera toujours limité par le maillon le plus faible, il suffit d'un seul maillon faible pour rendre un système mauvais. Chaque maillon est à prendre en considération, même celui qui est tout au bout de la chaîne de reproduction : le HAUT-PARLEUR. Ensuite vient votre oreille par laquelle on entend la musique ou le son.
Lorsque l'on parle de charge on fait référence à la manière dont le haut-parleur est installé ou chargé (dit aussi "la caisse"), cette page vous montre les principales charges utilisés en cliquant ici.


  • Cas n°1 : vous achetez un haut-parleur mal adapté à votre projet, vous le chargez mal; résultat très mauvais.
  • Cas n°2 : vous achetez un haut-parleur mal adapté à votre projet, il est chargé de façon optimisé; résultat moyen.
  • Cas n°3 : vous achetez le haut-parleur adapté à votre projet, si vous le chargez mal; résultat médiocre (peut être moins bon que dans le cas précédent).
  • Cas n°4 : vous achetez un haut-parleur adapté à votre projet, sa charge est optimisée et adaptée, le résultat a de grandes chances d'être bon.

Ne jamais oublier, on construit l'ébénisterie et le filtre passif en fonction du ou des haut-parleurs, et pas l'inverse, beaucoup de non initiés font le contraire et se trouve donc confronté à des contraintes difficiles...
Dans le cas n °4 je dis : "le résultat a de grandes chances d`'être bon" car il y a beaucoup de maillons qui entrent dans la chaîne de la reproduction : filtrage, amplification, câbles, source, alimentation et pièce d'écoute pour ne citer que les principaux. Dans la présentation de tous les cas (n°1, n°2...) on ne prenait en compte que le fait que votre haut-parleur soit adapté ou pas à votre projet, et le fait que la charge soit adaptée ou pas à votre haut-parleur. Vous pouvez tout à fait être dans le cas n°4 avec un résultat moyen, même médiocre, car il y a un maillon mal adapté, mal exploité ou pas à la hauteur, ou même (très rare) un maillon trop performant.


Petit rappel :

Le calcul d'une charge adaptée à votre haut-parleur est principalement réalisé grâce aux paramètres Thiele and Small. Qu'est ce que les paramètres T&S ?
De nombreux logiciels informatiques permettent de calculer les volumes, les longeurs et surfaces d'évents (Bass-Reflex), les dimensions exact pour beaucoup de charges différentes...
Exemple le logiciel de chez Monacor : CAAD 4.1 (ou CAAD 4.2 mais il en existe bien d'autres comme Win ISD, ...)


Commençons par se poser les bonnes questions :
Qu'est ce que je veux faire ? Quel résultat je vise ?
Dès le départ il faut fixer le projet, lui donner des limites, des bornes, une cible...


Quelle qualité de reproduction je souhaite obtenir ?

A prendre en considération car chacun ne perçoit pas la qualité de reproduction de la même manière.


Quelle puissance acoustique je veux ?

Attention à ne pas confondre avec la puissance d'amplification, totalement différente. Vous pouvez tout à fait développer une puissance d'amplification de 1000W et avoir un résultat "à l'oreille" très moyen. Ce qui compte c'est ce que l'oreille perçoit ! non ?


Combien de voies pour mon projet ? mono (1), stéréo (2), home cinéma (5, 6, 7 ou même 8 voies)


Combien de haut-parleurs par enceinte ? 1 voie, 2 voies, 3 voies, 4 voies?


Petit conseil si vous êtes débutant, commencez par un simple large bande monté en baffle plan si vous souhaitez concevoir une enceinte pour vous expérimenter. Ce genre de réalisation est simple à mettre en oeuvre et nécessite peu de connaissances techniques.
La conception d'une enceinte (et ce dès 2 voies) recquiert une forte expérience en raison de la difficulté de mise au point du filtre (surtout en passif).


Au départ de votre projet il faut bien situer le domaine dans lequel vous vous trouvez :

  • La haute fidélité
  • Le sono ou PA (public adress)
  • L'audio-car
  • Le home cinéma
  • La diffusion ambiante
  • Le monitoring, studio

Ensuite choisir parmis les principaux critères suivants :

  • Reproduction très fidèle
  • Qualité de son
  • Grande puissance/Haut rendement
  • Diffusion/Petite puissance

On peut exiger plusieurs critères principaux, mais cela devient bien plus compliqué, dans un premier temps il vaut mieux se contenter d'un ou deux critères pour simplifier le projet.


Puis vient l'amplification, de quelle puissance ai-je besoin ?

Ou bien selon les cas, est-ce que l'amplification dont je dispose déjà est suffisante ? est-ce trop ? est-ce adapté à mon projet ?


Volontairement j'ai sauté les étapes de la source, des câbles... ce n'est pas qu'ils passent au second plan mais ce ne sont pas nos spécialités et l'amplification reste le plus important après le choix du domaine et des critères principaux.


Et finalement, quel est mon budget ?

Dans le monde de la conception DIY il y a les enceintes à filtres passifs et les autres à filtres actifs. C'est souvent là que le budget se voit fortement "décideur" de la position à adopter. Deux principes de filtrage totalement différents, avec leurs avantages et leurs inconvénients.


Principe du passif : utilisation de composant de type passif, pas besoin d'alimentation dédiée pour le filtre.


Avec ce type de filtrage il n'y a besoin que d'un seul amplificateur, une fois réalisé, le filtre passif est fixe (ici en orange), il réparti les fréquences entres les différents haut-parleurs, pour le modifier il faut déssouder et remplacer les composants. Ce genre de filtre est très utilisé en hifi et sono, difficilement possible de l'utilier lorsque l'on dépasse 500W. La réalisation de filtres passifs sur mesure est très complexe, plus il y a de voies, plus le filtre est compliqué.


Exemple de filtres passifs des fabricants Eminence, Beyma et Monacor (B&C Speakers et bien d'autres en proposent) :

Exemple de filtres passifs de chez Beyma, Eminence, Visaton et Monacor

Principe de l'actif : utilisation de composants électroniques de type actif, ils doivent être alimentés pour fonctionner.

Avantages : très flexible (avec le DCX 2496 par exemple), mise en place plus aisée.

Inconvénients : coût (plusieurs amplificateurs).


Dans cette configuration on voit tout de suite la multiplication des amplificateurs en fonction du nombre de voies nécessaires. Cela coûte plus cher, mais le filtre actif est flexible, on peut changer les paramètres à tout moment (exemple avec le DCX 2496).


Exemple d'un filtre actif de chez Behringer (le DCX2496 pour les connaisseurs):

Exemple de filtres passifs de chez Beyma, Eminence, Visaton et Monacor

Dans un système on peut rencontrer les deux technologies : par exemple filtrage passif pour les aigus et filtrage actif pour les mediums et les basses, mais jamais la combinaison des deux sur une même voie.


Voir la suite : approfondissement sur l'enceinte acoustique, composition, caractéristiques, volume...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus